Attention à Nicolas Sarkozy


Actuellement Ministre de l'Intérieur, il est dans son rôle lorsqu'il parle de l'augmentation de la délinquance ces dernières années.

Mais en tant que chef de file de l'UMP, et comme candidat à la présidentielle de 2007, on peut s'étonner qu'il continue à parler de la sécurité comme son point fort, et non pas de ses idées pour d'abord résoudre le chômage. Souvenons nous aussi que le gouvernement auquel il appartient avait fixé en 2005 comme unique et première priorité l'emploi. Qu'en est-il aujourd'hui ?

Enfin, rappelons-nous du passage de Nicolas Sarkozy en tant que Ministre des Finances. Quelles ont été ses principales actions ? Dans le désordre, citons :

  • La relance de la consommation en permettant aux grands-parents de faires des dotations directes à leurs petits-enfants.
  • L'engagement de ne pas privatiser EDF-GDF.
  • L'augmentation d'une partie des revenus de l'Etat via les PV automatiques (en collaboration avec le Ministère des Transports).
  • Une baisse des prix moyenne de 2% sur des articles vendus par les grandes surfaces.

Mais, sauf erreur, rien de bien concret pour réduire le chômage.

Il faut aussi garder à l'esprit les déclarations multiples de Nicolas Sarkozy pour n'avoir qu'un seul type de contrat de travail. Les avantages pour l'Etat et les employeurs de la suppression des CDD ? D'une part il n'y a plus de prime de précarité ou de fin de mission à payer, et d'autre part on réduit le nombre de bénéficiaires des Assedic pour cause de démissions de la part de l'employé.

Nous insistons pour montrer qu'il n'y a pas de « problème des banlieues » mais plutôt un problème de désoeuvrement et de travail.



   

Il est 13 h 59 min. Page créée en 19 ms.
\