Du travail pour tous


Nous proposons à toute personne volontaire un travail.

Jusqu'à présent les entreprises ont eu du mal à résorber le chômage, malgré certaines aides financières. Maintenant nous demandons que ce soit au tour du secteur associatif et non commercial (associations loi 1901, et dans une certaine mesure le secteur public dans le respect des règles de la concurrence).

  • Règles d'intégration du demandeur d'emploi au sein de l'association.

Il est entendu que le volontaire devra se conformer aux règles de l'association qu'il intègre. C'est à l'association qui décide de garder le volontaire qu'il revient de mettre en place les moyens de son accompagnement (encadrement...).

Les demandeurs d'emploi, chômeurs et précaires qui souhaitent bénéficier de ce dispositif peuvent aussi eux-même fonder leur association.

Ainsi, il y a de très grandes chances de voir se créer une multitude de petites associations, clubs de jeunes, clubs de sport... dans des banlieues et autres endroits réputés difficiles.

Nous insistons pour montrer qu'il n'y a pas de « problème des banlieues » mais plutôt un problème de désoeuvrement et de travail.



   

Il est 13 h 59 min. Page créée en 19 ms.
\